OurmiaRogier

Je m’appelle Ourmia et je suis étudiante dans une université parisienne. J’ai effectué des stages qui m’ont couté un énorme sacrifice, car j’étais souvent enclin aux propos déplacés des patrons et des collègues. Mais, j’ai dû supporter le temps de finir les stages, mais l’entrée dans la vie professionnelle me fait peur.

Site : https://www.lindependant.fr/2018/02/28/pres-d-une-femme-sur-trois-victime-de-harcelement-sexuel-au-travail,3098424.php